19 février 2016

APPROCHE

AU COEUR DE LA PEDAGOGIE

"Le rôle de l'enseignant est de créer les conditions de l'inventivité plutôt que de fournir des réponses toutes faites." Seymour Papert

L'accompagnement auprès des enfants s'est nourri au fil des années d'approches résolument tournées vers l'envie de l'enfant. Les ateliers de code Interplay s'éloignent au maximum d'un programme figé. Au contraire, c'est l'enfant qui va être acteur de son apprentissage. Et les enfants sont naturellement curieux, n'ont pas peur d'essayer, expérimentent. C'est tout cela que nous voulons conserver ! Apprendre par coeur ici veut dire réellement apprendre avec le coeur. C'est l'envie qui guide et qui ancre aussi les apprentissages. Les ateliers que nous dispensons ont un seul objectif : que les enfants s'expriment.

makeymakey_interplay

Création de projets

Notre rôle est de proposer aux enfants des thèmes à partir desquels ils vont s'exprimer artistiquement, donner un point de vue, proposer des idées. C'est à leur créativité que nous faisons appel. Ce sont donc des projets personnels et uniques.
C'est pourquoi bien souvent, certains groupes développent un jeu quand d'autres préfèrent une animation. Notre rôle est de réunir les conditions propices à l'éclosion d'un projet dont ils seront fiers. Un bon projet est celui qu'on est fier de montrer, de partager, et c'est exactement ce qu'on encourage. Le but n'est pas de complexifier artificiellement un projet dans le but de se conformer à des attentes ou d'impressionner.

Est ce que le projet vient de l'enfant ou est-ce une reproduction d'un modèle vu en classe ?
Ce projet est-il satisfaisant pour l'éducateur ou pour l'enfant ?

La phase de présentation compte également énormément dans l'appropriation de leur projet. Le temps est laissé à chaque équipe de présenter ses idées. C'est l'occasion d'échanges et de questionnements, ce qui rend l'expérience plus ancrée dans le réel. Ce moment de partage est bénéfique autant aux créateurs qu'aux spectateurs. Ici, on s'inspire de multiples créations, on construit dessus, on triture, on défait, on refait, on ajoute. On se nourrit de l'environnement ultra créatif pour créer soi-même.

Un projet qui évolue, open-ended project

Les enfants sont amenés à penser leur projet au-delà d'attentes imposées. Il n'y a pas de ligne d'arrivée, ni de bons ou mauvais résultats : que des projets qu'on n'a envie de partager ou pas encore !
Concrètement, ils suivent un cycle de production Think-Make-Improve (penser, faire, améliorer).

Think reprend toute la phase de préparation, de réflection, de recherche. Chaque groupe est libre et encouragé à développer toutes ses idées. C'est pourquoi, il n'y a pas de checklist à honorer. C'est en allant observer leur réflexion, puis en les confrontant à leurs idées que les besoins s'affirment et que d'autres idées émergent.

Make fait passer de l'idée à l'action. Durant cette phase, les enfants donnent vie à leur projet mais attention, cette phase n'est pas linéaire. Ils leur faudra dépasser les moments d'incertitudes, de tatônnements, d'essais. C'est d'ailleurs ce sur quoi, en tant qu'éducateur j'insiste le plus : essayer, essayer, essayer encore. Mon rôle est justement de les accompagner dans cette phase grandement gratifiante mais aussi qui peut les décourager tant les besoins ne correspondent pas aux connaissances en place. Et cette capacité à chercher va devenir leur plus grand atout. C'est là que se portent mes efforts. Les scientifiques pensent leur travail justement en termes d'itérations constantes et non pas comme une checklist avec un point final qu'ils connaitraient à l'avance. Pourquoi dans ce cas enseigner autrement ? En tant qu'éducateur, mon rôle est de réunir les conditions pour que le besoin émerge et qu'il conduise naturellement vers l'apprentissage. Comment compter les points ? Comment contrôler les mouvements d'un personnage ? Autant de questions qui se posent à différents moments pour chacun.

Improve correspond à un état d'esprit. Celui qui fait avancer, considérer son projet en dehors de l'aspect purement 'scolaire'. Comme dans la vie, les objets autour de nous évoluent, ils sont améliorés, avec des extensions ou avec des performances accrues en termes de vitesse par exemple. C'est cette idée qu'on présente aux enfants. Comment rendre le projet plus animé, plus facile à utiliser, plus solide ? J'ai fini! devient Comment je peux rendre mon projet plus ...?

"Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le coeur le désir de la mer." Antoine de Saint Exupéry

Moins de nous, plus d'eux

Less us, more them. En d'autres termes, les cours sont des ateliers pratiques dans lesquels le temps imparti aux instructions est limité autant que possible. A la place, l'éducateur est là pour identifier les connaissances déjà en place et les accompagner sur les objectifs qu'ils se sont fixés. Aussi, les enfants sont de formidables professeurs qui s'entraident volontiers quand on leur en laisse l'opportunité. Pendant ces moments, les enfant reformulent les concepts de manière à être compris, ce qui ancre les connaissances de manière encore plus pérenne. Dans nos ateliers, les enfants testent et donnent leur avis sur les réalisations des copains. Cela se fait naturellement avec bienveillance. Celui qui donne son avis n'est pas forcément l'éducateur. Cela est bénéfique à la fois pour celui qui donne son point de vue, qui développe et argumente, que pour celui qui reçoit les commentaires, qui intègre le retour comme source d'amélioration et non de correction.
Cette démarche est la volonté de rendre l'enfant moteur de son apprentissage et actif au sein d'un groupe.

Sources Bibliographiques

Ces lectures ont été le point de départ vers l'approche qui est la mienne aujourd'hui. Les idées qui sont développées par Seymour Papert, le mouvement Maker, Jean Piaget notamment, révolutionnent l'enseignement, en considérant le développement naturel de l'enfant et sa curiosité innée comme seul guide. Voici quelques références à lire pour aller plus loin.

Invent to learn : making, tinkering, engineering in the classroom

MindStorms : children, computers and powerful ideas

GROWTH MINDSET : EMPOWER STUDENTS TO ACHIEVE